Surfaces Sensibles

En cours de création...

Surfaces Sensibles…ou la longue et laborieuse quête de soi !

Dans cette nouvelle création, Laura Mazeaud se penche sur la difficulté d’être en phase avec son identité propre, dans une société occidentale obsédée par le paraître. Notre image, les conventions sociales, la volonté de plaire et de se fondre dans la masse…

Comment ne pas se perdre soi-même ? Comment ne pas oublier sa vraie nature ou comment la découvrir, tout simplement ? Comment résister à cette pression de la forme sur le fond, intrinsèquement liée à notre structuration personnelle et intime depuis l’enfance ?

 

  • Durée envisagée : 1h
  • Chorégraphie et interprétation : Laura Mazeaud
  • Mise en scène, composition sonore & musicale :  Faustine Berardo
  • Co-production : 2angles
  • Soutiens : Le Centre National de la Danse, Théâtre de Suresnes Jean Vilar, La Coopérative Chorégraphique, Espace Culturel François Mitterrand, C3 Le Cube, MJC Le Sillon-Chemin-Vert, Le Marchepied


AGENDA 

4 octobre 2024 : Espace Culturel François Mitterand /  CANTELEU (76)  - Présentation d'une étape de travail

Nous y étions :
22 septembre 2023 :  Festival MORPHO, La Coopérative Chorégraphique, Le Sépulcre /CAEN (14) - Présentation d'une étape de travail 

Vos paramètres de cookies actuels empêchent l'affichage de contenu émanant de Youtube. Cliquez sur “Accepter et afficher le contenu” pour afficher ce contenu et accepter la politique d'utilisation des cookies de Youtube. Consultez la Politique de confidentialité de Youtube pour plus d'informations. Vous pouvez retirer votre consentement à tout moment dans vos paramètres des cookies.

Accepter et afficher le contenu

Equipe artistique

Laura Mazeaud

 

Après avoir suivi le cursus littéraire Hypokhâgne/Khâgne, Laura se forme à Paris en danse contemporaine auprès de Corinne Lanselle, Béa Buffin ou encore Julien Desplantez. Passionnée par la pluridisciplinarité, elle suit des cours de hip-hop, pop et house à la Juste Debout School, se forme au jeu d’acteur et au chant au conservatoire à Paris. 

En tant qu’interprète, Laura a travaillé notamment en Angleterre avec Jasmin Vardimon au sein de la compagnie de physical theater JV2. Là-bas, elle danse également pour Paul Blackman et Christine Gouzelis et la chorégraphe Marilena Dara et part en tournée nationale avec les pièces Tomorow, Vohlfs et Wear Your Wounds. En 2017, elle est engagée par Tomos Young (ex-danseur de la Stopgap Dance Company) dans la compagnie de danse inclusive InterDanse pour la pièce #onesttoutslashrien. L’année suivante, elle rejoint la troupe de La Nébuleuse d’Hima en tant que danseuse et comédienne, c’est à ce moment-là qu’elle rencontre Faustine Berardo, à la tête du groupe. En 2021, elle intègre la compagnie de physical theater, Glaza, pour une adaptation de la pièce d’Anton Tchekov Les trois sœurs, mise en scène et chorégraphiée par Polina Rebel. 

En tant que chorégraphe, Laura créé sa première pièce en 2012, Ubuntu, un duo mêlant danse contemporaine et krump. En 2018, elle créé la version courte de Surfaces Sensibles. Laura est aussi engagée en tant que chorégraphe par la production de la série SKAM (France 4). En 2019, elle chorégraphie pour la vidéo Cranes in the sky, le projet qui donnera naissance à la compagnie ELLAYA. L’année suivante, elle chorégraphie au sein d’ELLAYA le film dansé Office sur le thème du burnout. En 2023, elle crée Tribulations de jeunes filles (dé)rangées, sa première pièce subventionnée et co-produite par le CCN de Créteil et du Val-de-Marne. La même année, elle chorégraphie la partie dansée du seule-en-scène de Marie-Claire Neveu mis en scène par Tatiana Goussef : « Hépatik Girl » ainsi que le clip de Faustine Do « Graveuse de maux ». 



Crédit photo : Cécile Geindre

Faustine Berardo

Le parcours de Faustine Berardo évolue autant sur le devant de la scène que dans l’ombre des coulisses. Artiste polyvalente, tout d’abord formée à la danse, puis au chant et au théâtre, elle se définit comme « artiste de plateau multi-fonction », mais elle est aussi autrice, compositrice et scénographe, tout en développant, en parallèle, un travail de transmission par ses accompagnements en technique vocale, chant, et ses formations scéniques pour musiciens.
Elle prendra le micro dans de multiples groupes, de 2001 à 2010 (Munshy, Orchester, Alternative Cult, Toby Screamer…), avant de fonder La Nébuleuse d’HIMA, collectif gros son et performances, collectif
pluridisciplinaire urbain-onirique dont le socle est LNH, groupe de fusion Metal/Hip-Hop/Electro.
Nourrie de ce début de parcours très axé sur la voix, Faustine développe un panel de chants très large, elle apparaît, jusque là, sur pas moins d’une quinzaine d’albums (No one is Innocent, Floh, Ben Larue, Bagdad Rodéo, The Users, Përl, Eths…).
Son parcours d’interprète scénique est multiple et sa polyvalence lui permet de s’engager dans des
créations pluridisciplinaires aux univers très différents : le spectacle pour enfants, Luz, l’Enfant Bulle (2012), et la création Cirque Ombrage (2016), de la compagnie O’Clair de Plume; Polar (2015), avec la compagnie Bilbobasso, spectacle de tango et feu; Nous, l’Europe, Banquets des Peuples ! (2022), de la compagnie Act’Opus de Roland Auzet, et dernièrement, Aesthética (2023) avec Tango Unione.
Elle fonde sa compagnie SETTIMANA, en 2002, qui verra naître sa première mise-en-scène, Défense d’Entrer, dont elle est l’autrice. Elle mettra en scène Pomme Bourcart, (en 2007) dans l’Inattendu de Fabrice Melquiot.

Cet amour de la mise-en-scène, elle le transpose, depuis 2006, dans la scénographie de lives (FLoh, Bawdy Festival, Bob et Hercule, Maxenss,…).
Depuis 2021, elle se produit en solo, sous le nom de Faustine Do. Développant une Vox & Drum intime et personnelle, sa passion pour l’écriture fût le socle de ce répertoire : la poésie.
Désireuse d’être également dans un travail de transmission, Faustine commence en 2007 à donner des
formations scéniques pour des groupes musicaux. Elle évolue dans de nombreux réseaux et agences de booking, et passent entre ses mains, en près de quinze ans, pas moins de 150 groupes/artistes.
En 2015, elle rencontre David Féron, professeur de chant au Studio des Variétés et fondateur de l’école
Inside The Scream, et entre en 2021 chez ITS, en tant de professeure de chant.


Crédit photo : Brice Bedouet